Des cerisiers (type BURLAT) âgés (25 ans?) donnent parfois peu de fruits

Question détaillée

Question posée le 27/02/2015 par yvette01

Bonjour,

Ces cerisiers sont taillés annuellement et soignés (engrais surtout phosphore et potasse,peu d'azote ) tous les ans -Par ailleurs il existe deux cerisiers (je crois de la même variété dans les deux propriétés voisines)pour la pollinisation -Cependant situé près du lac d'Annecy(Doussard) le sol est composé surtout de graviers et pierres -En dessous de la taille d'une bêchée de terre la pierre est là et ce dans l'ensemble de l'espace verger et jardin (environ 1500m2) - Donc le jardin pousse convenablement car nous le fumons annuellement (fumier de ferme) , et nous avons des fruits ,pommes et quetsches un peu puisque annuellement nous mettons de l'engrais sur le sol (réparti en traçant une perpendiculaire au sol au bout de chaque branche,c'est à dire tout autour de l'arbre et ce ,au printemps - On nous a dit que les racines de l'arbre n'étaient pas suffisamment arrosées vu la composition du terrain essentiellement pierreux ou qu'il y avait une absence de pollinisation-Cependant surtout un des deux cerisiers qui appartient à un voisin donne des fruits en très grande quantité (il serait situé d'après les dires du voisin sur une ancienne fosse septique .. ) - J'allais oublier que nous avons dans notre verger un autre cerisier (BURLAT) planté il y a environ 16 ans et qui ne donne pas plus de fruits -Je traite tous mes arbres au printemps et à l'automne avec la bouillie bordelaise -Voilà donc tout ce que je peux vous donner comme explications -Merci de me répondre -Cordialement-

Signaler cette question

2 réponses d'expert

Réponse envoyée le 07/03/2015 par moumoun

Bonsoir,
Tout d'abord, pour la pollinisation , il faut associer deux cerisiers de variétés différentes. Un seul peut suffire pour polliniser plusieurs arbres. Le sol peut paraître un peu trop rocailleux et le manque de terre l'appauvrit. Les cerisiers s'adaptent à tous les sols même calcaires, mais sur des cailloux, il me semble qu'il manque d'éléments principaux: fumier et compost qu'il adore. Puisque vous en faites l'apport , il faut se positionner sur son orientation . Il lui faut une situation ensoleillée , pas trop ventée, et surtout pas au nord dans les régions aux hivers froids. Les organes fertiles des fleurs sont détruits à -3°c. Pas de culture à + de 1000 m.
Le cerisier n'aime pas trop la taille . Les premières années, tailler 1/3 la longueur des branches principales que vous mastiquerez en couche épaisse pour la bonne cicatrisation.
Quant au cerisier du voisin qui pousse au-dessus d'une fosse sceptique,n'en prenez pas l'exemple , pour votre bien-être ; mais ça prouve que ça aime la " fumure " , mais apportez-lui plutôt le compost de vos épluchures végétales et fumier de cheval.
Bien cordialement. MOUMOUN

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 15/03/2015 par un Ancien expert Ooreka

Bonjour,

Du fumier + des engrais chaque année??? Bon les fruitiers aiment la fumure, mais quand même :-O. J’espère que vous faites attention au dosage! C'est peut être une des causes du problème, un blocage par excès.
Par ailleurs, n'oubliez pas qu'un arbre se nourrit normalement par lui même. On peut l'aider, mais pas faire le travail à sa place, sinon il devient feignant !

Mettez en place un paillage, ça aidera énormément pour la rétention d'eau. Une bonne couche (10cm au moins) sur toute la surface au sol sous les branches.

Un purin de consoude, ou de la consoude pressée aideront à déclencher la fructification, mais encore une fois, attention aux dosages.

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 19/03/2015 par Anonyme

Bonjour,
Je remercie vivement Michael Roes de sa réponse complète et rapide-Cordialement-

Signaler ce commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !