Sommaire

  • Zoom sur les porte-greffes du poirier
  • Étape 1 : Déterminez le type de greffe à faire selon le porte-greffe choisi
  • Étape 2 : Cas 1 : Pratiquez les greffes en fente des rameaux au printemps
  • Cas 2 : Réalisez les greffes en écusson au printemps ou à l'automne
Greffer un poirier

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous souhaitez former vos poiriers en arbres tiges ou demi-tiges ? Ou changer la variété d'un arbre adulte au niveau de ses branches ? Il vaut faut alors procéder à la greffe de vos fruitiers. Celle-ci dépend de l'époque mais aussi de l'âge, du type de porte-greffe (cognassier ou franc) et de la forme du poirier à greffer.

Voici comment greffer un poirier.

Zoom sur les porte-greffes du poirier

Le choix du porte-greffe est important. Il est fonction du sol, de la vigueur de l'arbre désirée et de la résistance aux maladies : feu bactérien, gale du collet (crown-gall), mildiou, nématodes, viroses, phytoplasme du dépérissement du poirier…

Les poiriers francs

Le semis de poirier sauvage, appelé « franc », donne des porte-greffes hétérogènes mais qui confèrent généralement beaucoup de vigueur à l'arbre.

  • Ils tolèrent des terrains secs, médiocres, aussi bien caillouteux qu'argileux et humides.
  • La mise à fruits est très tardive (parfois plus de 7 à 8 ans) mais les arbres vivent presque un siècle.
  • L'arbre est résistant à l'armillaire (pourridié Armillaria mellea) mais sensible au puceron des racines (Eriosoma lanierium) et au chancre de l’écorce.

Les cognassiers

Le cognassier a fourni un certain nombre de clones qui donnent des arbres moins vigoureux mais dotés d'une mise à fruits plus rapide.

  • Ils tolèrent moins le calcaire qui génère une chlorose (jaunissement) des feuilles.
  • Ils supportent mal les greffes traumatisantes en fente ou couronne.

Avant de choisir un porte-greffe cognassier, sachez que :

  • Le cognassier d'Angers (Cydonia oblonga 'Angers') est moins vigoureux que le cognassier de Provence. Il craint les températures fortes et basses, mais il n'est pas sensible aux pucerons lanigères. Il ne supporte pas les sols trop calcaires et argileux. La mise à fruits est assez rapide, et le calibre des fruits assez important.
  • Le cognassier de Provence (Cydonia oblonga) est moins sensible à la sécheresse que le cognassier d'Angers. Il est également résistant aux pucerons lanigères.
  • Le cognassier BA29 est une sélection de cognassier de Provence, qui donne un grand rendement à l'arbre et se comporte bien en sol calcaire. Il est sensible au feu bactérien, mais résiste à la gale du collet (crown-gall), au mildiou et aux nématodes.
  • Le cognassier Sydo® est proche des caractéristiques du cognassier d’Angers mais un peu moins vigoureux. Il offre une meilleure résistance aux viroses et une productivité accrue.
  • Le cognassier Pyriam® est compatible avec plus de variétés de poiriers et confère une vigueur un peu plus forte que BA29. Il résiste mieux que ce dernier à la chlorose et est peu sensible au feu bactérien. Il présente une excellente affinité au greffage et a une productivité élevée.

1. Déterminez le type de greffe à faire selon le porte-greffe choisi

Plusieurs greffes sont possibles. Celle que vous pratiquerez sera fonction du type du porte-greffe, mais aussi de l'âge de l'arbre, de la forme que vous souhaitez lui donner et de la saison.

Sur un porte-greffe franc (autre que cognassier) :

  • Si le tronc fait moins de 5 cm de diamètre, procédez entre fin février et fin mars à une greffe en fente pour former un gobelet ou une forme palissée, et à une greffe en fente double pour former un arbre tige ou demi-tige.
  • Sur un tronc qui mesure plus de 5 cm de diamètre, réalisez une greffe en couronne du poirier vers fin avril.

Sur un porte-greffe cognassier ou franc, vous pouvez faire un écussonnage à œil poussant sur des tiges de 1 à 2 cm de diamètre (tronc ou branches latérales), entre début juin et début juillet.

Sur un porte-greffe cognassier, pratiquez l'écussonnage à œil dormant en octobre, et sur poirier franc, début août.

2. Cas 1 : Pratiquez les greffes en fente des rameaux au printemps

La greffe en fente simple ou double s'effectue au printemps, sur un tronc de 20 à 40 mm.

Préparez les greffons de la variété de poire

En hiver, pendant le repos de la végétation :

  • vous aurez prélevé les greffons sous la forme de rameaux de 1 an de 20 à 30 cm de longueur (leur écorce est plus claire que celle des rameaux plus âgés) ;
  • puis vous les aurez mis dans du sable humide contre un mur exposé au nord ou bien dans le bas du réfrigérateur enveloppés dans un sac plastique pour les conserver jusqu'au greffage.

Au printemps, sur la partie centrale des rameaux que vous avez sélectionnés et conservés pour le greffage, prélevez des greffons d'environ 7 cm de longueur et comportant 2 yeux.

  • Taillez ensuite le bas des greffons en biseau de 2 à 4 cm de longueur en partant de chaque côté de l'œil inférieur.

Préparez le porte-greffe

  • Étêtez le porte-greffe déjà implanté dans le sol à l'aide d'une scie d'élagage ou d'un sécateur de force.
  • Réalisez une coupe bien perpendiculaire à l'axe du tronc, à la hauteur souhaitée pour la greffe, sachant qu'un point de greffe bas (20 cm du sol) donne plus de vigueur au greffon. Vous aurez aussi moins de travail de suppression des pousses sur le porte-greffe s'il est court.
  • Placez une cale comme un tournevis pour maintenir la fente ouverte.

Réalisez le greffage

Pour réaliser la greffe en fente :

  • Insérez dans la fente 1 ou 2 rameaux de chaque côté de la coupe, en veillant à aligner les cambiums (couches de cellules verdâtres capables de générer de nouveaux tissus et situés à 1 ou 2 mm sous l'écorce).
  • Ligaturez les greffons avec des liens en raphia que vous aurez préalablement mis à tremper dans l'eau ou avec des bandelettes en caoutchouc (flexibandes).
  • Recouvrez l'ensemble d'une épaisse couche de mastic à greffer.
  • Taillez régulièrement le greffon le moins vigoureux jusqu'à ce que les tissus aient complètement recouvert la plaie du porte-greffe, ce qui peut prendre 2 ans chez le poirier.
  • Conservez seulement quelques feuilles et bourgeons du second greffon de façon à ne pas concurrencer l'allongement du premier.
  • Une fois que l'écorce a bien recouvert la plaie, taillez le second greffon au ras du porte-greffe avec un sécateur bien affûté et désinfecté.

Cas 2 : Réalisez les greffes en écusson au printemps ou à l'automne

Selon la période de l'année, la greffe en écusson est dite « à œil poussant », si elle a lieu au printemps, et « à œil dormant », si elle s'effectue à la fin août ou en automne.

L'écussonnage à œil poussant

Ne pratiquez la greffe en écusson à œil poussant que dans la moitié sud de la France, pour laisser le temps au greffon de se développer. Cette méthode est appelée « greffe de juin » (june bud) car, chez le poirier, elle s'opère assez tard, sur une période allant de juin à début juillet.

  • Quelques jours avant l'opération, prenez soin de bien arroser le porte-greffe pour favoriser le flux de sève.
  • Greffez sur le tronc ou des portions de branches de 1 à 2 cm de diamètre de manière à pouvoir décoller facilement l'écorce.
  • Prélevez le greffon à la base de rameaux vigoureux en croissance, peu lignifiés, mais présentant des bourgeons déjà bien formés. Utilisez un greffoir très bien affûté pour ne pas endommager les tissus tendres. Et ne posez pas au sol les rameaux porteurs de greffons, ni le greffoir ou l'écussonnoir, de manière à garder les organes bien propres.
  • Procédez ensuite à la greffe en écusson, mais évitez d'entourer l'écusson de poirier de raphia ou de flexibande ; utilisez plutôt des bandes de Cellophane car le bourgeon est fragile.
  • Enfin, 10 jours environ après l'écussonnage, rabattez le porte-greffe au-dessus de l'écusson afin de stimuler son départ.
  • Pendant toute la phase de croissance, poursuivez l'arrosage afin d'obtenir un greffon bien développé avant l'hiver.

L'écussonnage à œil dormant

Cet écussonnage se pratique début août sur poirier franc et en octobre sur cognassier.

  • Prélevez le bourgeon au moment de la greffe sur des pousses en croissance.
  • Effeuillez les greffons tout en conservant le pétiole. Les rameaux effeuillés peuvent se conserver 1 semaine au frais, emballés dans un sac plastique étanche.
  • L'écusson doit pouvoir se décoller facilement du rameau : à défaut, réalisez un chip-budding.

Le chip-budding

Il s'agit d'une greffe en placage améliorée, réservée aux spécialistes de la greffe.

  • Réalisez une entaille en biais) à 1-2 cm sous l'œil du greffon sur 5 mm de profondeur et de longueur.
  • Pratiquez une autre entaille à 1-2 cm au-dessus de l'œil, puis descendez la lame du greffoir jusqu'à la première incision afin d'extraire une écaille (chip) de quelques millimètres d'épaisseur comprenant du bois.
  • Réalisez le même type d'entailles sur le porte-greffe, sur environ 3 cm de longueur, pendant que vous tenez le chip entre vos lèvres ou par le pétiole.
  • Insérez le chip dans l'écaille du porte-greffe.
  • Ajustez au moins l'un des bords du chip avec le bord de l'entaille du porte-greffe afin de superposer les 2 cambiums.
  • Ligaturez le tout en recouvrant l'œil avec des bandelettes de Cellophane.
  • Rabattez le porte-greffe juste au-dessus de la greffe dès que le greffon atteint 10 cm de longueur.
  • Éborgnez régulièrement le porte-greffe, et assurez sa bonne irrigation pendant tout le reste de la saison végétative.

Matériel nécessaire pour greffer un poirier

Imprimer
Cire

Cire

7 € environ

Flexibandes

Flexibandes

À partir de 1,50 € les 25 bandelettes

Greffoir

Greffoir

15 € environ

Mastic à cicatriser

Mastic à cicatriser

Environ 12 €

Raphia

Raphia

Environ 2 €

Scie d'élagage

Scie d'élagage

À partir de 20 € pour un outil de qualité

Sécateur

Sécateur

À partir de 4 €

Serpette

Serpette

Aussi dans la rubrique :

Entretien du verger

Sommaire

Quel est le calendrier de l'entretien d'un verger ?

Entretien arbres fruitiers

Comment nourrir ses arbres fruitiers ?

Engrais arbre fruitier

Comment arroser ses arbres fruitiers ?

Arrosage des arbres fruitiers

Comment prévenir et traiter les maladies de ses arbres fruitiers ?

Maladie arbre fruitier Traitement arbres fruitiers

Divers

Voir 3 articles de plus