Sommaire

  • Étape 1 : Choisissez entre une culture hors-sol sous abri ou en extérieur
  • Étape 2 : Sélectionnez le bon substrat
  • Étape 3 : Fabriquez ou procurez-vous un contenant pour faire pousser vos fraises hors-sol
  • Étape 4 : Choisissez une fertilisation adéquate
  • Étape 5 : Arrosez vos fraises hors-sol
  • Étape 6 : Récoltez vos fraises au fur et à mesure de leur mûrissement
Cultiver des fraises hors-sol

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

La culture hors-sol signifie que l'on s'affranchit de la terre du jardin en cultivant les fraisiers dans des pots, des jardinières ou des bacs, au sein d'un mur végétal, dans des poches en tissu remplies de substrat, etc. Il existe plusieurs formules possibles pour le jardinier amateur qui peut ainsi produire des fraises sur un balcon, une terrasse ou sous abri (tunnel ou serre).

Plusieurs points sont à considérer en comparaison avec la culture en pleine terre : le choix d'une culture de fraises sous abri ou en extérieur, les variétés de fraises cultivées, le substrat adéquat, la structure qui supporte la culture (bac, pyramide de cadres empilés, paniers suspendus, gouttières…), la fertilisation et l'arrosage.

Voici comment cultiver des fraises hors-sol.

1. Choisissez entre une culture hors-sol sous abri ou en extérieur

La culture sous un tunnel ou une petite serre a l'avantage d'avancer la floraison, de préserver la culture des intempéries et de certains parasites. La floraison de variétés de fraisier non remontantes débute avec générosité dès le printemps qui suit la plantation automnale (entre août et octobre) alors qu'elle réclame souvent une année de plus en extérieur.

Les variétés comme la gariguette, la cijosée, la charlotte, la ciflorette conviennent bien en culture sous serre. Les qualités gustatives des fraises cultivées en hors-sol sont comparables à celle des fraises cultivées en pleine terre si elles sont cueillies à point.

Le fraisier est une vivace très rustique qui tolère bien le climat montagnard. Il faut savoir que les fraisiers ont besoin de froid pour induire la floraison. Commencez à créer une atmosphère chaude seulement à partir de février.

La culture dans des bacs situés en hauteur a plusieurs avantages :

  • Elle favorise l'aération de la plante (moins de pourriture des fruits).
  • Elle soulage le dos des cueilleurs et permet de travailler plus vite.
  • Elle conduit à n'utiliser presque pas de pesticides (fongicides, insecticides, herbicides) et permet même de laisser pousser les « mauvaises herbes » sur le sol de la serre, qui vont servir de réservoir d'auxiliaires (insectes prédateurs, comme les coccinelles et les syrphes, protégeant la culture).

2. Sélectionnez le bon substrat

Différentes formulations sont possibles pour le substrat, à partir du moment où il répond aux critères suivants :

  • être suffisamment aéré pour éviter que l'eau ne stagne et favorise les maladies ;
  • posséder un pH acide ou neutre (5,5 à 7) ;
  • être riche en éléments fertilisants apportés sous forme organique ou minérale (une fertirrigation s'utilise sur des substrats neutres comme de la tourbe ou de la fibre de noix de coco employées pures) ;
  • être suffisamment spongieux pour maintenir la fraîcheur au niveau des racines.

3. Fabriquez ou procurez-vous un contenant pour faire pousser vos fraises hors-sol

Idée 1 : cultivez des fraises dans des pots

Les fraisiers n'ont pas besoin de beaucoup de terre et un grand pot tel qu'une jarre à fraisiers peut contenir plusieurs plants et former une fontaine de fraises. Un plant peut occuper un pot de 12 cm de diamètre minimum.
Le fraisier peut également tapisser le pied d'un groseillier ou d'une myrtille plantés dans un grand pot de 60 cm de haut.

Idée 2 : fabriquez un mur végétal de fraisiers avec une palette

  • Commencez par clouer une planche au fond de la palette maintenue verticale pour retenir la terre.
  • Agrafez de la toile de paillage tissée (verte ou noire) sur l'une voire les deux faces intérieures de la palette afin de retenir le terreau. Rajoutez des planchettes prélevées sur une autre palette pour combler les espaces si nécessaire.
  • Coupez un tube en PVC qui mesure la hauteur de la palette et perforez des trous tous les 20 cm. Bouchez le fond du tuyau et introduisez-le au centre de la palette de façon à faciliter l'arrosage sur toute la hauteur du mur végétal.
  • Remplissez l'intérieur de la palette avec un bon terreau pour fraisiers ou géraniums en positionnant la palette à l'horizontale ou à la verticale selon la configuration.
  • Couchez la palette sur le sol et découpez des croix dans la toile de façon à pouvoir introduire la motte des fraisiers à travers les planches de la palette.
  • N'enfoncez pas trop la motte. Mouillez-la avant de l'aplatir un peu si la motte est trop grosse pour passer entre les planches de la palette.
  • Arrosez bien tout le terreau.
  • Attendez quelques jours avant de positionner la palette à la verticale.

Idée 3 : plantez des fraises dans une gouttière

Pour vous rapprocher des cultures intensives de fraises en serre, vous pouvez planter les fraisiers dans de larges gouttières en plastique posées sur des supports à hauteur d'homme ou suspendues au plafond de la serre. Cette disposition en hauteur rend la culture moins pénible pour le dos. Comptez 15 cm entre chaque plant.

  • Choisissez une gouttière de 4 m de long et de 25 cm de diamètre avec 2 obturateurs pour fermer les extrémités.
  • Percez des trous de 6 mm espacés de 30 cm dans le fond de la gouttière pour favoriser le drainage.
  • Pour installer la gouttière à hauteur d'homme, construisez un support en bois de type chevalet de sciage ou suspendez-la en perçant des trous à 2 cm sous le rebord tous les 40 cm afin de faire passer des ficelles solides (Nylon). Les traverses de l'abri devront être capables de supporter un poids de 15 kg/m.
  • Installez un arrosage goutte-à-goutte avec un tuyau à goutteurs intégrés tout le long de la gouttière.
  • Remplissez la gouttière de substrat aux 3/4 de sa hauteur.
  • Au centre de la gouttière, plantez un rang de fraisiers espacés de 15 cm en commençant à 10 cm du bord. Posez le plant en appuyant de façon à laisser le collet un peu au-dessus du substrat et formez une petite butte jusqu'au collet.
  • Une fois que les fraisiers fleurissent, les professionnels effectuent le peignage, opération que vous pouvez également réaliser si vous avez beaucoup de fraisiers en culture : cela consiste à séparer le feuillage des hampes florales pour faciliter la pollinisation et la récolte. Tendez à droite et à gauche de la gouttière une ficelle à environ 20 cm au-dessus de celle-ci qui servira à retenir le feuillage. Tendez une bande de filet ou de film plastique de part et d'autre de la gouttière pour faire reposer les hampes florales afin qu'elles soient isolées du substrat.

Vous pouvez ainsi superposer 2 à 4 gouttières pour gagner de la place, à condition que l'abri soit correctement éclairé (gouttières orientées sur un axe nord-sud recevant le soleil du matin et de l'après-midi). Veillez à aérer suffisamment et à contrôler le climat de la serre en fermant les portes le soir, en posant une toile d'ombrage en été et un voile d'hivernage sur les fleurs le soir pour les protéger du froid. Les portes doivent s'ouvrir par beau temps pour laisser entrer les insectes pollinisateurs.

4. Choisissez une fertilisation adéquate

Le fraisier est une plante exigeante en minéraux. La première année, la plante absorbe les minéraux obtenus après minéralisation de la matière organique (terreau, compost, corne broyée…) contenue dans votre substrat. Mais attention, si vous utilisez un substrat neutre (exempt de minéraux) type tourbe blonde, il est nécessaire, au choix :

  • d'alimenter la plante avec un engrais mélangé à l'eau d'arrosage 1 à 2 fois par jour (ce que font souvent les professionnels pour avoir un dosage précis, suivi d'un recyclage des eaux de drainage). Un apport d'engrais liquide riche en potassium peut être apporté lorsque les fruits commencent à se développer et un autre riche en azote lorsque l'été s'achève ;
  • d'incorporer dans le substrat des capsules d'engrais à libération lente pour plantes à fleurs valables 3 ou 6 mois ;
  • d'adjoindre de l'engrais organique naturel complet (guano...) ou spécial fraisiers au début du printemps et après la première récolte.

Dès la fin de la première année, les fraisiers auront sans doute absorbé tous les nutriments du substrat et de nouveaux apports s'imposeront en début de deuxième et troisième années pour soutenir la production de fraises :

  • Pour une culture en pot, changez la couche superficielle du substrat sur 2 cm et rapportez du lombricompost ou du compost au printemps de la seconde et troisième année de production.
  • Pour une culture en gouttière, recommencez l'apport d'engrais liquide dès le démarrage de la végétation.

5. Arrosez vos fraises hors-sol

Maintenez un substrat frais surtout lors de la croissance et lorsque les fraises se forment, de façon à éviter les acariens qui pullulent lorsque l'air est trop sec. Sous abri, un ombrage durant les heures les plus chaudes de l'été est souvent nécessaire dans le Midi.

  • Testez la fraîcheur du substrat en posant la main dessus et adaptez la fréquence d'arrosage au climat.
  • Privilégiez un arrosage automatique 2 fois par jour, surtout lorsqu'il s'agit d'une culture sous abri. Dans la gouttière, placez un goutteur tous les 25 cm.

6. Récoltez vos fraises au fur et à mesure de leur mûrissement

Même si les fraisiers non remontants offrent une récolte groupée, il est nécessaire de revenir tous les 2-3 jours afin de récolter seulement les fruits bien rouges pendant la période mai-juin. La récolte de fraisiers remontants peut quant à elle s'étendre de juin jusqu'en octobre.

Récoltez le matin ou le soir lorsque la température extérieure est inférieure à 25 °C.

Matériel nécessaire pour cultiver des fraises hors-sol

Imprimer
Agrafeuse

Agrafeuse

Clous à tête plate

Clous à tête plate

5 €/les 150 g

Compost

Compost

Environ 8 € le sac de 50 litres ou maison

Engrais

Engrais

6 € le sac de 20 kg

Ficelle

Ficelle

Environ 3 €

Fil de nylon

Fil de nylon

Environ 2 €

Filet

Filet

Goutteur

Goutteur

Environ 5 €

Marteau

Marteau

À partir de 4 €

Palette

Palette

Récupération

Perceuse

Perceuse

À partir de 30 €

Planches de bois

Planches de bois

Selon essence et dimensions

Pot en terre cuite

Pot en terre cuite

À partir de 1 €

Scie à métaux

Scie à métaux

À partir de 15 €

Terreau

Terreau

À partir de 6 € les 50 L

Tuyau avec goutteur intégré

Tuyau avec goutteur intégré

Environ 30 € pour 25 m

Tuyau poreux

Tuyau poreux

Environ 30 € pour 15 m

Aussi dans la rubrique :

Plantation du verger

Sommaire