Réussir le palissage de la vigne

Sommaire

Réussir le palissage de la vigne

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

La vigne est une plante sarmenteuse capable de s'agripper grâce aux vrilles à un treillage, un réseau de fils de fer ou à une autre plante. Le palissage, qui consiste à lier certains rameaux à un tuteur, est étroitement lié à la forme que l'on veut donner au pied de vigne. Le palissage désigne aussi l'acte de relever les rameaux en croissance en mai-juin dans un vignoble afin de préserver la vigne et de permettre aux grappes de se développer.

Voici pas à pas comment réussir le palissage de la vigne.

Zoom sur le matériel nécessaire pour le palissage de la vigne

Le palissage de la vigne peut se faire au moyen de différents matériels comme :

  • la ficelle, le raphia ;
  • les liens souples en lycra que l'on noue ;
  • les crochets en plastique ;
  • les rubans plastique pour pince à lier Fenox (sorte d'agrafeuse utilisée par les professionnels).

Généralement, les liens sont conçus pour se détériorer avec le temps afin de ne pas gêner le grossissement des tiges, mais certains se montrent plus résistants. Il est alors important de les contrôler, voire de les rompre, pour ne pas blesser ou étrangler les tiges.

Consulter la fiche pratique Ooreka

1. Palissez la vigne pour former une treille ou garnir un mur

Quel palissage pour la vigne ?

Il est préférable de construire la tonnelle ou de tendre les fils de fer le long du mur avant de planter les pieds de vigne. Un pied de vigne suffit à couvrir une surface de 10 m² en quelques années. Il suffit de tendre des fils de fer tous les 50 cm et la vigne s’accroche toute seule à l’aide de ses vrilles. Le palissage, combiné à la taille, a pour but d'y mettre un peu d'ordre !

Tonnelle

Article

Lire l'article Ooreka

Le palissage dépend de la forme que vous voulez donner à votre vigne :

  • Pour former une treille, menez le tronc à la verticale jusqu'à une hauteur de 1,80-2,20 m, puis dirigez les ramifications sur un plan horizontal ou légèrement incliné.
  • Pour garnir un mur, appliquez le même procédé en laissant des ramifications basses palissées le long de 4-5 fils horizontaux espacés de 50 cm.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

Comment former sa treille ?

À la plantation exécutée à l’automne ou au printemps, le cep doit comporter seulement 2 yeux pour former 2 pousses vigoureuses au cours de la 1re saison.

Procédez ainsi :

  • Au début du printemps suivant, rabattez complètement la pousse la plus faible. Raccourcissez l'autre simplement à 40-50 cm au-dessus du sol.
  • Éliminez les éventuels gourmands apparus au niveau de la souche.
  • Pendant l’été, pincez les pousses les plus faibles (laissez-leur juste 1 feuille) et conservez la plus forte (en général, la pousse issue du dernier bourgeon) : palissez-la verticalement à 50 cm du sol, le long d'un tuteur ou sur un fil de fer horizontal.
  • L’hiver suivant, conservez seulement le prolongement de l’axe en raccourcissant son extrémité de 40-50 cm.
  • Continuez à privilégier la croissance du tronc vertical en le rabattant légèrement chaque fin d'hiver et en le palissant afin qu'il se maintienne bien à la verticale. Rabattez les ramifications secondaires jusqu'à ce que le tronc dépasse le sommet de la tonnelle de 30-40 cm.
  • Rabattez alors légèrement l'axe vertical et conservez 4-5 bourgeons destinés à couvrir la tonnelle. Éborgnez les autres yeux (tirez dessus pour les faire sauter).
  • En cours de croissance, palissez à l'horizontale ces nouveaux sarments, destinés à durer et à porter les rameaux fructifères (coursonnes), auxquels vous appliquerez une taille annuelle au cours des années suivantes.
Lire l'article Ooreka

2. Palissez les sarments pour un meilleur ensoleillement

Vers la mi-mai/début juin, après environ 3 semaines de végétation, effectuez le palissage des nouvelles pousses :

  • Sur un rang de vigne palissé le long de 3 fils de fer espacés de 50 cm :
    • Tendez 2 fils releveurs de part et d'autre du rang puis assemblez-les avec des crochets métalliques ou des barrettes de palissage, à intervalles réguliers.
    • Glissez ensuite les jeunes sarments entre ces 2 fils pour les maintenir à la verticale, en évitant de les superposer (moins de risques de maladies).
Lire l'article Ooreka
  • Sur une vigne appliquée contre un mur, palissez les sarments sur les fils de fer en enroulant simplement les vrilles de la vigne autour des fils ou en vous aidant de raphia.

Matériel nécessaire pour réaliser le palissage de la vigne

Imprimer
Ficelle

Ficelle

Environ 3 €

Fil de fer

Fil de fer

10 € pour 30 m

Sécateur

Sécateur

À partir de 4 €

Aussi dans la rubrique :

Entretien du verger

Sommaire

Quel est le calendrier de l'entretien d'un verger ?

Entretien arbres fruitiers

Comment nourrir ses arbres fruitiers ?

Engrais arbre fruitier

Comment arroser ses arbres fruitiers ?

Arrosage des arbres fruitiers

Comment prévenir et traiter les maladies de ses arbres fruitiers ?

Traitement arbres fruitiers Maladie arbre fruitier

Divers

Voir 3 articles de plus

Ces pros peuvent vous aider