Sommaire

Greffer un prunier

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Si vous souhaitez multiplier un prunier en conservant toutes ses caractéristiques, y compris le goût des prunes, la méthode de choix est le greffage. La greffe est assez délicate à réaliser, mais la réussite est très gratifiante.

Cette fiche pratique vous explique en détail comment greffer un prunier en utilisant la méthode de la greffe en écusson, la plus accessible aux jardiniers amateurs.

1. Choisissez un prunier porte-greffe

Pour greffer un prunier, choisissez un arbre porte-greffe vigoureux et absolument exempt de maladies. Beaucoup d’espèces du genre Prunus peuvent être employées comme porte-greffe du prunier, en particulier :

  • le prunier Saint-Julien : vigueur moyenne (recommandé pour basses tiges et espaliers), très adapté aux sols humides et lourds, mais également aux sols acides ou caillouteux, modérément calcaires ;
  • le prunier Myrobolan : vigoureux (recommandé pour demi-tiges et hautes tiges), très adapté aux sols pauvres, secs, sableux, calcaires, mais aussi aux sols humides à tendance asphyxiante. Pour climat tempéré ;
  • le prunier Mariana : pour toutes les vigueurs, adapté à un climat tempéré à froid et à tous types de sols, y compris humides, sableux et calcaires.
Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

2. Préparez et incisez le porte-greffe

Pratiquez la greffe en écusson du prunier en été, de mi-août à fin septembre.

  • Deux semaines avant la greffe, commencez à arroser régulièrement l’arbre porte-greffe.
  • Au bout de ces deux semaines, supprimez les rameaux et les feuilles sur la zone du porte-greffe qui accueillera la greffe.
  • Avec un greffoir bien affûté et désinfecté à l'eau de Javel, pratiquez dans l'écorce une entaille en forme de T en enfonçant la lame jusqu'à ce que vous sentiez la résistance du bois :
    • Commencez par une incision horizontale d'environ 2 cm.
    • Pratiquez ensuite une incision verticale de 3 à 4 cm.

3. Prélevez l'écusson sur un prunier sain

  • Sélectionnez un arbre productif et rigoureusement sain.
  • Prélevez dessus un rameau de l’année d’environ 20 cm de long.
  • Sur ce rameau, choisissez un œil bien formé, à l’aisselle d’une feuille (c'est-à-dire à l’angle de la tige et du pétiole). Supprimez la feuille, mais laissez un morceau de son pétiole.
  • Avec un greffoir de nouveau désinfecté, prélevez maintenant l’écusson :
    • Pratiquez une incision à environ 1,5 cm au-dessous et au-dessus de l’œil.
    • Glissez la lame du greffoir sous l’écorce, de haut en bas, sans entamer le bois.
  • Retournez l’écusson et enlevez délicatement avec la spatule tout fragment de bois qui serait venu avec l’écorce. Faites attention à toujours manipuler l’écusson avec délicatesse et greffez-le aussitôt prélevé.

4. Insérez l'écusson sur le porte-greffe

Avec la spatule du greffoir, soulevez les bords de l'incision du porte-greffe, puis :

  • Insérez l'écusson dans l’incision en vous aidant de la spatule pour bien le faire glisser jusqu’au fond.
  • Coupez le bord supérieur de l’écusson dépassant de l’entaille.
  • Refermez l’ouverture en exerçant avec les pouces une pression sur les côtés de l’entaille, ce qui a pour but d’éliminer autant d’air que possible entre l’écusson et le porte-greffe.
  • Attachez l’écusson en réalisant une ligature avec du raphia humidifié ou avec des flexibandes. Veillez à ne pas couvrir l’œil.
  • Arrosez le prunier greffé et placez-le dans un endroit ombragé et abrité du vent. Ne touchez à rien pendant 2 à 3 semaines.
Consulter la fiche pratique Ooreka

5. Surveillez la prise de la greffe de votre prunier

La greffe prend généralement au bout de 2 à 3 semaines : vous verrez qu’elle a réussi si le pétiole jaunit et tombe, laissant voir une cicatrice verte au niveau de l'écusson.

  • Tranchez alors la ligature qui avait maintenu l’écusson en place. L'œil va dormir tout l'hiver, puis vous le verrez repartir et se développer au printemps suivant.
  • Lorsque le nouveau rameau aura poussé de 20 cm environ, raccourcissez la tige du porte-greffe à environ 10 à 15 cm au-dessus de la greffe.

Matériel nécessaire pour greffer un prunier

Imprimer
Eau de javel

Eau de javel

1 €

Flexibandes

Flexibandes

À partir de 1,50 € les 25 bandelettes

Greffoir

Greffoir

15 € environ

Raphia

Raphia

Environ 2 €

Sécateur

Sécateur

À partir de 4 €

Tuyau d'arrosage

Tuyau d'arrosage

À partir de 5 €/25 m

Aussi dans la rubrique :

Entretien du verger

Sommaire

Quel est le calendrier de l'entretien d'un verger ?

Entretien arbres fruitiers

Comment nourrir ses arbres fruitiers ?

Engrais arbre fruitier

Comment arroser ses arbres fruitiers ?

Arrosage des arbres fruitiers

Comment prévenir et traiter les maladies de ses arbres fruitiers ?

Traitement arbres fruitiers Maladie arbre fruitier

Divers

Voir 3 articles de plus