Sommaire

  • Étape 1 : Entreposez les noyaux d'abricots jusqu’au début de la stratification
  • Étape 2 : Pratiquez la stratification des noyaux d'abricots
  • Étape 3 : Prélevez les noyaux qui ont germé
  • Étape 4 : Plantez les noyaux d’abricot qui ont germé
Planter un noyau d'abricot

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Les noyaux d’abricots sont, comme d’autres, protégés par une coque dure. Si vous les plantez tels quels, la germination sera très incertaine. Il existe plusieurs façons de procéder pour tenter d’obtenir un abricotier à partir d’un noyau : l’une des plus classiques est la mise en terre de noyaux germés après avoir subi une stratification à froid, qui permet de ramollir la coque. Avec un peu de chance, vous obtiendrez un jeune abricotier qui donnera des fruits semblables à ceux de l'arbre mère. Ce n’est toutefois pas une certitude absolue et il est possible que les abricots ainsi obtenus soient moins savoureux.

Quoi qu’il en soit, voici comment planter un noyau d’abricot. L'expérience est amusante et vaut la peine d’être tentée.

1. Entreposez les noyaux d'abricots jusqu’au début de la stratification

Entreposez dans de bonnes conditions les noyaux d’abricot jusqu’au début du processus de stratification :

  • Laissez sécher les noyaux puis enfermez-les à l’abri des rongeurs, par exemple dans un sac en tissu laissant passer l’air.
  • Entreposez le sac dans un endroit frais et aéré.

 

2. Pratiquez la stratification des noyaux d'abricots

Courant décembre (ou janvier, si les printemps sont tardifs dans votre région) vous pouvez pratiquer la stratification des noyaux :

  • Disposez une couche drainante de gravier dans un pot en terre cuite.
  • Déposez ensuite une couche de sable humide de quelques centimètres, sur laquelle vous placerez les noyaux à plat, sans qu’ils se touchent.
  • Déposez une seconde couche de sable, puis une seconde couche de noyaux.
  • Poursuivez avec une couche de sable, une troisième couche de noyaux et une dernière couche de sable.
  • Afin de protéger les noyaux des rongeurs, recouvrez le pot d’un morceau de grillage à poule.

Ainsi disposés, les noyaux seront progressivement ramollis par l'humidité et le froid. Au bout de 2 à 4 mois, certains (probablement pas tous) commenceront à germer.

3. Prélevez les noyaux qui ont germé

  • Environ 3 mois après le début de la stratification, soit en mars ou en avril, recherchez avec précaution les noyaux qui ont germé dans le pot.
  • Prélevez tous les noyaux qui ont germé et remettez les autres en place : vous les réexaminerez dans un mois environ.

4. Plantez les noyaux d’abricot qui ont germé

Plantez les noyaux qui ont germé :

  • soit directement en terre dans un sol léger (l’abricotier redoute les sols argileux trop compacts) ;
  • soit en godets que vous repiquerez en pleine terre lorsque les plants auront pris de la vigueur et/ou que tout risque de gelée sera écarté.

Dans les deux cas, n’oubliez pas d’arroser les jeunes pousses à la plantation et régulièrement ensuite.

Matériel nécessaire pour planter un noyau d’abricot

Imprimer
Arrosoir avec pomme

Arrosoir avec pomme

5 € environ

Godets

Godets

À partir de 2,50 € les 20

Gravier

Gravier

À partir de 4 € le sac de 25 kg

Grillage

Grillage

À partir de 1 € / m

Pot en terre cuite

Pot en terre cuite

À partir de 1 €

Sable

Sable

Environ 6 €/kg

Sachet en tissu

Sachet en tissu

À partir de 2 €

Aussi dans la rubrique :

Plantation du verger

Sommaire