Faire et utiliser de la bouillie nantaise

Sommaire

  • Étape 1 : Recette de la bouillie nantaise
  • Étape 2 : Dans quelles circonstances utiliser la bouillie nantaise ?
  • Étape 3 : Appliquez la bouillie nantaise

Créée au départ pour lutter contre les cochenilles des fruitiers, la bouillie nantaise est un produit de traitement curatif polyvalent, à la fois fongicide, insecticide et antiacarien. Appelée aussi bouillie sulfo-calcique (BSC), en raison de sa composition à base de soufre et de chaux, elle est autorisée en agriculture biologique.

Cette fiche pratique vous enseigne comment faire vous-même et utiliser de la bouillie nantaise.

1. Recette de la bouillie nantaise

La bouillie nantaise se trouve en jardinerie, sous forme liquide ou en poudre, mais s'il vous reste de la chaux aérienne d'une autre utilisation, vous pouvez très facilement faire vous-même votre bouillie nantaise.

Voici la recette pour environ 1 litre de bouillie nantaise :

  • Ouvrez grand les fenêtres, car les émanations de soufre sentent mauvais et peuvent même être toxiques.
  • Dans une casserole, mélangez 100 g de soufre, 50 g de chaux éteinte et 1 litre d'eau.
  • Faites bouillir, puis baissez le feu et laissez frémir pendant une demi-heure en ajoutant un peu d'eau pour compenser l'évaporation.
  • Laissez refroidir complètement.
  • Versez la bouillie dans une ou des bouteilles en verre à l'aide d'un entonnoir.
  • Fermez hermétiquement.

2. Dans quelles circonstances utiliser la bouillie nantaise ?

Contre quelles maladies ?

La bouillie nantaise est efficace contre un grand nombre de maladies cryptogamiques (mais pas contre les maladies bactériennes). On l'utilise curativement contre :

  • la tavelure ;
  • la cloque du pêcher ;
  • le mildiou ;
  • l'oïdium ;
  • la rouille.

Sur quels végétaux ?

  • Au verger, sur tous les fruitiers et particulièrement contre la tavelure des pommiers, poiriers et cognassiers.
  • Au potager, sur les légumes atteints de rouille, oïdium ou mildiou : des maladies qu'à peu près tous les légumes sont susceptibles d'avoir.
  • Sur la vigne atteinte de mildiou.

3. Appliquez la bouillie nantaise

Appliquez la bouillie nantaise

© Photos Lamontagne

Appliquez la bouillie nantaise en pulvérisation

  • Diluez 1 volume de bouillie concentrée avec 5 volumes d'eau.
  • Versez la bouillie nantaise diluée dans la cuve de votre pulvérisateur pression.
  • Pulvérisez sur les végétaux à traiter uniquement sur les parties attaquées par la maladie.
  • Travaillez après une pluie ou irrigation, car la bouillie nantaise n’est efficace qu’appliquée sur feuillage humide.
  • N'effectuez pas de pulvérisation si la température dépasse 22 °C.
  • Appliquez la bouillie nantaise après chaque pluie, jusqu'à 10 jours avant la récolte.

Appliquez la bouillie nantaise curativement

Contrairement à la bouillie bordelaise, la bouille nantaise n'a aucune action préventive, mais une action curative seulement.

Matériel nécessaire pour faire de la bouillie nantaise et l'utiliser

Imprimer
Casserole

Casserole

Chaux éteinte (50 g)

Chaux éteinte (50 g)

Négligeable (0,70 € le kilo)

Soufre (100 g)

Soufre (100 g)

Environ 5 € (25 € les 500 g)

Bâton

Bâton

Récupération

Bouteilles en verre à fermeture hermétique

Bouteilles en verre à fermeture hermétique

Récupération

Entonnoir

Entonnoir

1 €

Pulvérisateur pression

Pulvérisateur pression

Environ 25 €

Ces articles concernent aussi l'étape "Entretien du verger" :

Voir les 58 articles

Ces projets peuvent aussi vous intéresser :

Ces projets peuvent aussi vous intéresser :