Mastiquer les plaies des arbres

Sommaire

Mastiquer les  plaies des arbres

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Il arrive parfois qu’un arbre soit blessé, que ce soit volontaire (taille, greffe) ou involontaire (coup accidentel, tondeuse, morsures de rongeur, chancres, etc.). Il est alors nécessaire d'intervenir rapidement pour protéger la plaie de l'air et des maladies possibles. À cet effet, on utilise un mastic pour arbre.

Voici la marche à suivre pour mastiquer les plaies des arbres.

Zoom sur le mastic de cicatrisation

Quand utiliser du mastic ?

Le mastic de cicatrisation s’utilise dans deux types de circonstances :

  • Lors d'une blessure de l’arbre : formant une barrière protectrice étanche, le mastic a pour but de protéger l’arbre des agressions extérieures en empêchant l’air et les maladies de pénétrer dans la plaie.
  • Lors d’une greffe : le mastic aide alors les deux parties à se souder plus facilement. De plus, empêchant le passage de l’air et la pénétration des maladies, il permet une bonne reprise des greffons.

Quel mastic choisir ?

Vous trouverez dans le commerce du mastic prêt à l'emploi, mais le goudron de pin de Norvège peut aussi servir comme mastic naturel :

  • Le mastic prêt à l’emploi du commerce est le plus souvent une pâte prête à l’emploi, vendue en boîte ou en tube. Sa consistance permet de rendre la blessure étanche, de plus des agents spécifiques lui confèrent des propriétés antifongiques et cicatrisantes.
  • Le goudron de pin de Norvège peut être utilisé comme mastic naturel. Il est vendu dans le commerce prêt à l’emploi.

Vous pouvez également fabriquer votre mastic vous-même.

1. Fabriquez votre mastic

Faites votre mastic maison

Si vous aimez les recettes maison, fabriquez votre propre mastic ! Trois recettes :

  1. Mélangez de l’argile à de l’eau de pluie et, si vous en avez, ajoutez des cendres de bois récentes.
  2. Mélangez de l’argile à de la bouillie bordelaise.
  3. Malaxez de la cire d’abeille jusqu’à ce qu’elle ait la consistance d’un mastic : la cire d'abeille contient de la propolis qui a des vertus désinfectantes.

Improvisez un mastic de dépannage

Il est nécessaire d’intervenir très rapidement sur la plaie d’un arbre. Si vous n’avez pas de mastic sous la main et rien pour en fabriquer, utilisez :

  • du silicone en tube ;
  • de la pâte à joint de bricolage.

2. Appliquez le mastic

L'application du mastic sur la plaie ne demande qu'un peu de soin :

  • Intervenez le plus rapidement possible après la blessure ou la greffe.
  • Mettez des gants.
  • Nettoyez la plaie à l’aide d’une brosse métallique.
  • Remuez le mastic pour le rendre plus fluide (si c’est un mastic du commerce vendu en pot).
  • À l’aide d’une spatule, recouvrez généreusement la plaie de mastic, en débordant sur le pourtour : l’air ne doit pas pouvoir pénétrer dans la plaie.
  • À la fin du travail, refermez bien la boîte et conservez le mastic dans un lieu sec et frais, à l’abri du gel et de la lumière du jour.

Matériel nécessaire pour mastiquer les plaies des arbres

Imprimer
Gants de jardinage

Gants de jardinage

3 € environ

Brosse métallique

Brosse métallique

À partir de 1 €

Mastic à cicatriser

Mastic à cicatriser

Environ 12 €

Spatule

Spatule

À partir de 1 €

Aussi dans la rubrique :

Entretien du verger

Sommaire

Quel est le calendrier de l'entretien d'un verger ?

Entretien arbres fruitiers

Comment nourrir ses arbres fruitiers ?

Engrais arbre fruitier

Comment arroser ses arbres fruitiers ?

Arrosage des arbres fruitiers

Comment prévenir et traiter les maladies de ses arbres fruitiers ?

Maladie arbre fruitier Traitement arbres fruitiers

Divers

Voir 3 articles de plus