Sommaire

  • Quelles sont les différentes maladies du citronnier ?
  • Ravageurs redoutables du citronnier : les insectes

Le citronnier est parfois confronté à des maladies causées par un virus, mais il peut aussi être victime d’insectes ravageurs. Voyons quelles sont les différentes maladies du citronnier,qui sont ses principaux parasites, et comment les prévenir et les traiter.

 

Quelles sont les différentes maladies du citronnier ?

Il existe différentes maladies du citronnier et par conséquent des moyens d'action divers pour les traiter ou les prévenir.

La gommose

C’est une maladie des végétaux qui s’identifie par un écoulement de la sève à travers l’écorce du tronc et des rameaux. Dès lors, on peut constater une boursouflure sous l’écorce, laissant apparaître des traces jaunâtres. Cette substance visqueuse n’est ni plus ni moins qu’une gomme qui durcit à l’air au fil du temps.

La gommose peut être due à la nature du sol : trop ou pas assez riche en engrais azoté. Une taille trop sévère peut aussi être à l’origine de cette maladie du citronnier, tout comme les effets de la grêle et du gel.

Certains champignons parasites sont souvent responsables de cette maladie. C’est le cas du monilia, du cytospora ou encore du botryosphaeria.

Il n’y a pas de traitement réellement efficace pour combattre la gommose. Il est toutefois possible de limiter sa propagation. Pour ce faire, enlevez l’écoulement de gomme à l’aide d’un outil tranchant jusqu’à atteindre le bois sain ; couvrez la partie abîmée en appliquant un mastic obstruant qui a un effet cicatrisant, comme le goudron de Norvège ou la résine de pin.

Pour éviter que le citronnier ne se fragilise et ne soit confronté à de nouvelles agressions, il est conseillé de le pulvériser avec de la bouillie bordelaise.

La moniliose

C’est une maladie fongique provoquée par le monilia, un champignon qui s’attaque principalement aux fruits à pépins dont le citron. La présence de piqûres d’insectes, de coups de bec et d’impacts de grêlons est souvent à l’origine de cette maladie. Le fruit atteint jaunit sur l’arbre et devient impropre à la consommation.

Les fruits infectés par la moniliose doivent être brûlés pour éviter qu’elle ne se transmette. De même, il est indispensable de se laver les mains après avoir touché les parties atteintes.

 

Ravageurs redoutables du citronnier : les insectes

Certaines espèces d’insectes s’attaquent au citronnier.

Le puceron

C’est la plus ravageuse de la famille des Aphidoidea qui compte plus de quatre-mille espèces. Les pucerons commettent d’importants dégâts sur les feuilles qui s’enroulent après extraction de la sève par les ravageurs. La présence de ces insectes rend les plantations vulnérables, ce qui peut provoquer le dépérissement des citronniers.

L’introduction de coccinelles est une solution efficace et naturelle pour éradiquer les pucerons. Un traitement à base d’eau savonneuse au savon de Marseille à appliquer sur le plant évite aux pucerons de s’accrocher aux feuilles. Quelques plantes répulsives comme l’œillet d’Inde, la lavande ou la capucine permettent d’éloigner les pucerons. Enfin, le pyrèthre est un excellent anti-pucerons naturel qui lutte efficacement contre ce prédateur.

La mouche blanche ou aleurode

Cet insecte de 1 à 3 mm de longueur s’attaque au feuillage et cause d’importants dégâts sur les plantes, notamment sur les citronniers. Lorsqu’elle recouvre les feuilles, la mouche blanche ou aleurode transmet un virus phytopathogène. Pour éviter que cet insecte ne ravage les plantations, il est préconisé de poser des pièges chromatiques englués à proximité. Les produits insecticides sont également efficaces pour lutter contre ces ravageurs.

La cochenille

Cet insecte est responsable de l’infestation d’arbres fruitiers dont le citronnier fait partie. Il ponctionne la sève des plantations, provoquant des fumagines, c’est-à-dire des moisissures noires dues à un champignon. Dès l’apparition de la cochenille sur le citronnier, des pulvérisations à base de savon noir ou de liquide vaisselle s’imposent. On peut également utiliser des pesticides ou des insecticides qui se révèlent efficaces. Il peut être aussi envisagé d’introduire des larves de coccinelles sur les plants pour mener une lutte biologique.

Ces articles concernent aussi l'étape "Entretien du verger" :

Voir les 58 articles

Aussi dans la rubrique :

Entretien du verger

Sommaire

Quel est le calendrier de l'entretien d'un verger ?

Entretien arbres fruitiers

Comment nourrir ses arbres fruitiers ?

Engrais arbre fruitier

Comment arroser ses arbres fruitiers ?

Arrosage des arbres fruitiers

Comment prévenir et traiter les maladies de ses arbres fruitiers ?

Traitement arbres fruitiers Maladie arbre fruitier

Divers

Voir 3 articles de plus