Définir son projet de verger

Vous souhaitez créer un verger dans votre jardin mais ne savez pas par où commencer. Avant de vous lancer, posez-vous les bonnes questions pour déterminer le type de verger, le choix du terrain et des plantations et le budget que vous souhaitez y consacrer.

Sommaire

Quel terrain choisir pour son verger ?

Le terrain idéal pour un verger est un terrain ensoleillé au moins six heures par jour, orienté Sud et à l'abri du vent.

L'ensoleillement est indispensable pour faire mûrir vos fruits et avoir de belles récoltes. De plus, le soleil permet de limiter les dégâts sur les fleurs lors des gelées tardives.

Pour protéger votre verger du vent froid ou frais, vous pouvez réaliser une haie de fruitiers.

Concernant la nature de votre sol, idéalement il faut avoir un sol riche en humus au pH neutre et à la texture fine. Cependant, l'analyse de son sol est une étape clé pour adapter vos plantations à celui-ci.

Quel type de verger choisir ?

Il existe quatre grands types de verger :

  • le plus traditionnel est le pré-verger ;
  • le plus commun en ville ou en banlieue est le petit verger ;
  • le plus récent est le jardin-verger, potager-verger ou encore appelé jardin-forêt inspiré directement de la permaculture ;
  • le plus riche est généralement le verger conservatoire.

Afin de faire votre choix parmi ses quatre typologies de verger, il est nécessaire de prendre en compte les éléments suivants :

  • la surface de votre terrain ;
  • vos envies et les objectifs que vous souhaitez atteindre avec votre verger ;
  • leur coût à la réalisation et à l'entretien ;
  • le temps d'entretien nécessaire.

Il s'agit de choisir celui qui convient le mieux selon vos envies et vos contraintes.

Quels éléments ne faut-il pas oublier dans un verger ?

Lorsque vous souhaitez mettre en place un verger, il faut penser à toutes les contraintes et astuces dès le début.

Votre verger évolue dans le temps, il est conseillé de réfléchir en amont aux éléments suivants :

  • l'envergure des arbres à maturité ;
  • la hauteur des arbres à maturité pour respecter les réglementations de voisinage, éviter de toucher des lignes électriques ou limiter les ombres portées trop importantes sur votre jardin ou votre maison ;
  • les distances de plantation des arbres par rapport à la propriété voisine ;
  • le maintien des allées d'accès dans le jardin mais également aux arbres fruitiers pour effectuer la récolte et les tailles ;
  • les accessoires du verger : tuteur, palisse...

Comment souhaitez-vous réaliser le verger ?

Que vous souhaitiez réaliser vous-même votre verger ou faire appel à un professionnel, chacune de ces solutions a des avantages et des inconvénients.

Réalisation de votre verger par un professionnel

Faire appel à un professionnel du paysage vous assure :

  • un certain confort : le chantier de plantation se réalise en une seule fois sur un à plusieurs jours selon la taille de votre terrain et le type de verger ;
  • un choix d'espèces adaptées à votre terrain ;
  • un apport en nutriments adéquat à la nature de votre terrain ;
  • la garantie d'une bonne implantation de vos arbres et à l’endroit approprié.

Il ne vous restera plus qu'à patienter pour récolter les fruits.

L'inconvénient majeur est son coût plus élevé que lorsque vous réalisez vous-même votre verger.

Réalisation de votre verger par vous-même

Si vous souhaitez concevoir vous-même votre verger, il est important de suivre toutes les étapes de création, de s'attarder sur la réalisation du plan du verger et sur la technique de plantation d'un arbre fruitier. Ces deux étapes sont primordiales pour une bonne implantation de votre verger.

Faire soi-même son verger permet de limiter les coûts de création du verger et d'étaler les dépenses et les travaux si besoin.

Les inconvénients à réaliser soi-même son verger sont :

  • le savoir-faire : savoir planter un arbre et savoir dessiner son verger soi-même avec les bonnes espèces et les bonnes distances de plantation n'est pas évident.
  • la difficulté physique de certaines plantations : les grands arbres sont difficiles à manipuler et il est nécessaire d'apprendre à porter des charges lourdes sans se faire mal au dos.

Quel budget pour un verger ?

Si vous faites appel à un professionnel, le coût de réalisation de votre verger varie en fonction des critères suivants :

  • la surface du verger et son état initial ;
  • le type de verger choisi ;
  • le nombre, les espèces et les formes d'arbres choisis ;
  • le coût des matériaux supplémentaires et autres accessoires du verger (tuteurs, treillages, fertilisants, terre, irrigation, plantes compagnes...) ;
  • l'état initial du terrain ;
  • l'entrepreneur choisi (durée du chantier et coût de la main d’œuvre).

Lire l'article

Aussi dans la rubrique :

Définition du projet

Sommaire

Quel terrain choisir pour votre verger ?

Créer une haie fruitière

Quel type de verger

Petit verger Verger conservatoire Pré-verger

Quel budget pour un verger ?

Prix arbre fruitier Prix verger

Divers

Voir 3 articles de plus